• Elisa Azogui-Burlac

Histoire : J’ai peur de dormir seul !

Updated: Jan 3



Maman ne veut plus dormir avec moi. Elle me dit que je dois me coucher seul maintenant et que quand je me réveille la nuit, il faut que je reste dans mon lit et que j’arrête d’aller les chercher, elle ou papa.


Moi j’aime dormir avec Maman. Quand vient le soir, elle me lit une histoire et elle reste à côté de moi le temps que je trouve le sommeil. J’essaye de m’endormir très vite, sinon ça l’énerve et elle crie qu’elle en assez, que je la prends en otage alors qu’elle a d’autres choses à faire. Je ne suis pas sûr de comprendre ce que c’est un otage mais je dois dire que ça m’ennuie qu’elle ait d’autres choses à faire.


“Ca veut dire qu’après tu vas partir, tu vas me laisser seul ?” je lui demande. Elle ne me répond jamais clairement : “Allez arrête, endors toi maintenant”.


Je sais qu’elle part parce que quand je me réveille la nuit elle n’est plus là et dort avec Papa. J’essaye de ne pas y penser et de fermer mes yeux pour ne pas avoir peur.


Papa aussi s’endort avec moi, on fait un soir sur deux, un soir Maman un soir Papa, me répètent mes parents quand j’essaye de changer les règles. Mais la nuit c’est souvent maman qui se rendort avec moi, sauf si ma petite soeur est malade, alors là c’est papa qui vient.


J’ai jamais dormi seul et j’ai toujours dormi mal. Enfin ça, c’est maman qui le dit car moi je ne me souviens de rien. D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi ils veulent que je dorme seul. Avec les parents, faut toujours faire des trucs nouveaux et être grand ! Mais souvent être grand c’est faire les choses seul justement et moi je trouve qu’on est bien tous ensembles.


La psychologue me l’a dit aussi “La place de maman est dans son lit avec papa et bien dormir c’est bien grandir !".


Il faudrait le dire aux monstres qui viennent me voir la nuit, j’avais envie de lui répondre. Si je suis seul, ils vont venir j’en suis certain. j’ai même entendu le rire d’une sorcière quand Papa était à côté de moi la dernière fois.


Et puis quand ils apparaissent dans mes cauchemars, ils sont vraiment terrifiants. Vous devriez les voir avec leurs langues vertes de crapauds, leurs têtes blanches qui flottent dans les airs et les bruits terribles qu’ils font. Je vous l’dis que vous auriez pas envie d’être seul après ça ! Parfois j’ai même l’impression que c’est maman qui va se transformer en sorcière. Alors dans le noir, je lui dis “Maman c’est toi, c’est vraiment toi?”.


Il faut dire que j’en connais plein, des histoires fantastiques avec des sorciers ou des créatures méchantes qu’il faut combattre. J’en invente aussi des tonnes qui font rire ma maman et ma grand mère. Ma grand mère c’est la pro de la sorcière, elle imite leurs rires mieux que personne ! Rien que d’y penser j’en ai des frissons. C’est marrant d’avoir des frissons d’ailleurs, non ?!


Papa me fait faire de l'entraînement, je dois lire une histoire dans mon lit seul le soir avant de m’endormir. Dès qu’il part, je sens mon coeur qui se met à battre très fort et j’ouvre grand mes yeux. Faut surtout pas que je m’endorme, faut surtout pas que je m'endorme :

“J’ai peur, j’ai peur, reviens Papa” je crie avec de vraies larmes qui coulent car j’ai eu peur qu’un monstre arrive.


La psychologue a donné des mots à lire à mes parents quand ils me couchent. Ils me disent qu’ils m’aiment fort et que je suis en sécurité dans mon lit. J’ai trouvé ça super : ils avaient trouvé une psychologue sorcière qui leur avait donné un sort à dire pour que je n’aie plus peur.


Mais ça n’a pas marché. La magie elle est dans ma tête me dit maman. Pas dans la réalité, ni dans les mots de la psychologue et encore moins chez eux, mes parents.

“C’est pas nous qui empêchons les sorcières ou les monstres de venir te voir la nuit car ils sont dans ta tête” m’a redit maman. “C’est toi qui les contrôle, qui les fait venir ou partir, qui les fait gagner ou perdre. “


Alors il n’y a que moi qui peux les faire disparaître pour de bon, elle m’a expliqué Si je me rends compte qu’ils sont dans ma tête, je saurai comment les combattre car dans ma tête moi aussi j’ai le droit d’être magicien et d’avoir une baguette magique, ou de faire venir mes super héros préférés ! Quand ça va arriver, ils vont moins rigoler !


Mais pour l’instant je n’ai pas trouvé la fin à donner à mes histoires magiques. Après tout, j’y tiens encore beaucoup à mes petits monstres, et, à mes parents aussi…


Vous pouvez écouter cette histoire en podcast :




#histoire #enfants #conte #sommeil #peurs #psychologie

SUIVEZ-MOI :

  • Spotify Social Icon
  • iTunes Social Icon
  • Facebook
  • Instagram

©2019 by Mamantalité. Proudly created with Wix.com