• Elisa Azogui-Burlac

Podcast : La double vie de Joseph

Updated: Sep 7



Joseph est un petit garçon comme les autres. Ni trop grand, ni trop petit. Ni trop large, ni trop étroit. Ni trop dur, ni trop mou ! Ni trop bruyant, ni trop silencieux. Ni trop sage, ni trop coquin.


Il a d’épais cheveux bruns, un sourire bien malin et un doudou lapin. Il aime le tarama, adore les chiens et a même un cochon d’inde qui ronronne comme un chat.


Comme tous les enfants, il va à l’école tous les matins, son cartable sur le dos et ses bottes de pluie quand il le faut. Il y va du lundi au vendredi en passant par le mercredi. Sans oublier le jeudi !


Et les jours de la semaine, Joseph les connaît bien. Il les connaît même sur le bout des doigts et comme les dix doigts de sa main ! Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche.


Il est bien obligé de les apprendre car il faut qu’il se souvienne quand mercredi arrive ! Car mercredi, Joseph commence sa double vie. Oui oui vous avez bien entendu. Joseph a une double vie.


Il a deux lits, deux coussins, deux couettes, de salle de bains, deux cuisines, deux canapés, et deux fois plus de jouets ! Joseph a même deux parents mais qui ne vivent pas sous le même toit. Alors le mercredi, il part de chez sa maman mais rentre chez son papa. Et c’est toutes les semaines comme ça.


Ce n’est pas une histoire d’agent double ou d’espion mais une simple histoire de séparation. D’ailleurs ses parents lui disent souvent que ça arrive a plein d’enfants de voir leurs parents séparément.


Alors Joseph trouve ça normal la plupart du temps d’avoir deux maisons comme il a deux parents. Mais parfois c’est de dire au revoir à chacun qui lui coûte bien du chagrin et que même doudou lapin n’y peut rien.


Quand il est chez son papa, il pense fort à sa maman et quand il est chez sa maman, son papa lui manque souvent. Comment on partage l’amour en deux quand on n'est qu’un enfant et que les distances sont toujours plus grandes que les océans ?


Alors quand il a peur et qu’il est un peu perdu, qu’il en a peut-être assez de cette double vie, ses parents le rassurent à coups d’amour et de rire. Parce que si revient Lundi il y aura toujours mercredi et après mercredi c’est aussi jeudi. Et ça les jours de la semaine, Joseph les connaît bien, il les connaît sur le bout des doigts et comme les dix doigts de sa main. Et si les Mercredis il va voir son papa, les jeudis ils rentrent chez sa maman, et c’est toutes les semaines comme ça.


Alors si les distances ressemblent parfois à des océans, et que demain semble loin, il se dit qu’avoir deux maisons, deux lits, deux coussins et surtout deux parents c’est pas si mal pour aimer en grand.


Un podcast à écouter sur Itunes,Spotify et Deezer


#famille #separation #divorce #enfants #garde #amour #podcast