• Elisa Azogui-Burlac

Podcast : Est-ce que tu veux jouer avec moi ?

Cette histoire courte racontée par un enfant, nous fait retourner dans la cour de l'école à la récréation. Alors que nous nous sommes tous un jour sentis seuls à regarder les autres s'amuser et qu'on aurait aimer demander "Est-ce que tu veux jouer avec moi ?"





Est-ce que tu veux jouer avec moi ?


On s’imaginera des lacs remplis de crocodiles

On transformera la cour en une terre d’aventure,

En un terrain de foot ou une prison infranchissable

On cherchera sous les plaques d’égout des trésors millénaires,

On deviendra tour à tour des chats et des souris,

On grimpera sur les bancs comme si c’était des montagnes

On jouera aux grands, aux mamans, aux papas

On sera des princesses, des princes, des pachas,

On se cachera des dirlos, des animateurs et des maîtresses

Comme si nos petits rires étaient de grands secrets

Et que nous seuls pouvions les déchiffrer.


Est-ce que tu veux jouer avec moi ?


On se cachera même des autres pour s’ raconter des histoires

On ira voir les autres pour leur raconter des bobards

On se trouvera des camarades le temps d’une récré

Avec qui on chantera des chansons drôles à pleurer

On criera des slogans avec des mots rigolos

On chuchotera des gros mots qu’on lira sur nos lèvres

Et qu’est-ce qu’on sera fiers des gros mots qu’on a dit

Parce qu’on sera les seuls à les avoir compris

Et que malgré tout on ne sera jamais punis

Et on se prendra la main pour montrer qu’on est forts,

Qu’on est forts, qu’on est bien et qu’on a besoin de rien


Est-ce que tu veux jouer avec moi ?


Parce que je m’ennuie quand je suis seul

Et que je préfère tourner à deux que tourner sur moi-même

Parce que je te regarde jouer en coin et que ça a l’air sympa

De faire partie de ton monde et de faire partie des tiens

Parce que c’est dur parfois d’aller parler aux autres

Mais que c’est dur aussi de faire comme-ci j’ai besoin d’ rien

Alors que j’aimerais bien, oui moi aussi j’aimerais bien.

Je les vois les bancs en bois qui sont comme des montagnes

Et je donnerais ma toupie pour un peu d’escalade

J’ai même vu un trésor sous la plaque des égouts

Et avec un peu d’aide, il serait peut-être à nous

Des cartes aux trésors j’en ai mille dans ma tête

Et j’ai des rires cachés qui rêvent de faire la fête

Parce que moi aussi je sais jouer, chanter et courir

Et comme les autres enfants j’ai juste besoin de rire

Parce que si on se tient la main on est forts, on est bien

Parce que si on se tient la main, on n'a plus besoin de rien


Est-ce que tu veux jouer avec moi ?


Parce que je m’ennuie quand je suis seul

Et ça l’air si simple pour toi de jouer avec les autres

Peut-être qu’avec toi ça sera plus simple pour moi !

Parce que je préfère tourner à deux que tourner sur moi-même

Et qu’il faut être plus d’un pour inventer un monde.

Et qu’il faut être plus d’un pour changer notre monde.


Est-ce que tu veux jouer avec moi ?


C’est si facile de dire oui alors pourquoi dire non ?

Si ça n’a l’air de rien, ca peut changer le monde,

Car tous les enfants aiment chanter, rire et courir

Transformer la cour en terrain d’aventure

Et tenir une main pour être fort, pour être bien.

Et tenir une main pour n’avoir besoin d’ rien

Parce que c’est à plusieurs qu’on peut refaire le monde, juste en tendant la main tu peux changer le monde.


Est-ce que tu veux jouer avec moi ? Penses-y la prochaine fois…