• Elisa Azogui-Burlac

Podcast : Noa et la Lune




Vous connaissez sûrement Noa ? Noa, cette petite fille au cheveux bruns, aux yeux coquins et au sourire aussi grand que la Lune. Vous savez quand la lune a la forme d’un croissant et qu’on dirait que c’est le ciel tout entier qui sourit ? Il est aussi grand que cela, le sourire de Noa.


Pourtant Noa n’aime pas la Lune et encore moins la nuit, même quand le ciel plein d’étoiles lui sourit ! Parce que la nuit, tous les enfants, y compris les petites filles au cheveux bruns, aux yeux coquins et au sourire de Lune, doivent aller au lit !


Son lit est pourtant confortable, avec une couette, un grand coussin douillet et il n’est pas loin de celui de sa petite sœur Rose qui s’endort tous les soirs sans faire d’histoire. Ses doudous s’y sentent vraiment bien et la regardent tendrement pour un dernier câlin.


Mais Noa ne veut pas dormir. Elle ne comprend pas pourquoi il faut aller se coucher ! Pourquoi il y a toujours un moment dans la journée où il faut dire au revoir au jour, aux activités et surtout à ses parents adorés alors qu’eux vont rester s’amuser.


Du coup tous les soirs c’est la même histoire. En se brossant les dents, elle s’imagine comment elle pourrait rester éveillée plus longtemps. Et quand les livres sont terminés, que ses parents éteignent la lumière et que sa sœur Rose commence déjà à ronfler, Noa a un programme pour sa soirée. Pas de câlin pour ses doudous, il y a trop de choses à faire avant de renoncer !


Elle se lève une première fois “Maman, papa je n’arrive pas à dormir ”. Puis une deuxième fois “Maman, papa J’ai soif”. Et une troisième fois “J’ai envie de faire Pipi”. :Un dernier calin” “Un petit secret à raconter” et encore et encore elle se lève et se relève jusqu’à ce que tous les sourires soient passés et que tout le monde soit épuisé !


Mais ce soir là, les parents de Noa ont décidé de ne pas la laisser recommencer. Il faut dire que la veille elle avait même réveillé sa petite sœur. Pour la punir, Ils l’ont séparée d’elle et elle se retrouve toute seule dans sa chambre.


Noa n’aime pas être seule, ça lui fait peur et elle veut sa maman. Peut-être qu’il suffirait d’un lit géant pour que ses parents soient toujours avec elle et alors elle serait sage. Mais là, ils ne sont vraiment pas contents.


Elle sert son doudou et regarde le plafond en pleurant. Quand soudain, la Lune apparaît au dessus d’elle. Comme pour la consoler.


C’est alors que La Lune lui raconte son histoire. Quand le soleil, fatigué de sa journée va se coucher, il fait briller la Lune dans le ciel pour veiller sur les enfants et qu’il ne fasse jamais trop noir. Et à chaque fois qu’un enfant s’endort et que dans son sommeil il s’imagine des jolies choses, qu’il rêve, une nouvelle étoile se met à scintiller pour illuminer le ciel de lumière. Quand les parents regardent le ciel, ils peuvent ainsi contempler les rêves de leurs enfants. Aller se coucher ce n’est pas tout arrêter, c’est bâtir le ciel étoilé en donnant ses jolies pensées à la Lune et à ses parents.


Cette nuit là. Noa s’endort en souriant. Elle pense à un rêve qui rendra ses parents contents. Et le sourire de Noa est plus grand que la Lune. Vous savez quand la lune a la forme d’un croissant et qu’on dirait que c’est le ciel tout entier qui sourit ? lI est aussi grand que cela, le sourire de Noa.



Abonnez-vous aux podcasts de Mamantalité sur Itunes ou Spotify

SUIVEZ-MOI :

  • Spotify Social Icon
  • iTunes Social Icon
  • Facebook
  • Instagram

©2019 by Mamantalité. Proudly created with Wix.com